About Pierre-Yves Gomez

Pierre-Yves Gomez, né le 15 mars 1960, est un économiste, docteur en gestion et professeur à EMLYON Business School où il a fait toute sa carrière. Il enseigne la stratégie et la gouvernance d'entreprise. Entre 1998 et 2000, il a été professeur invité puis chercheur associé à la London Business School. Il dirige l'Institut français de gouvernement des entreprises (IFGE), centre de recherche et laboratoire social sur la gouvernance d'entreprise et la place de l'entreprise dans la société. Intervenant dans le débat public et dans les médias, il tient une chronique mensuelle dans le supplément économique du journal Le Monde depuis 2008. Il a été élu président de la Société française de management en janvier 2011.

Le vrai poids de la dette

Après l’éclipse des années « start-up nation » puis « quoi qu’il en coûte », le montant de la dette publique de la France est revenu au centre de l’actualité politique. Il dépasse 3000 milliards d’euros soit désormais 110% du PIB. Plus inquiétant, le coût de cette dette exige chaque année un besoin de financement [...]

By | avril 22nd, 2024|Actualité, Mes chroniques du Monde, Non classé|Commentaires fermés sur Le vrai poids de la dette

Toute transition doit être vue comme un bien commun

Les agriculteurs européens protestent contre la dégradation de leurs conditions de vie. Leur contestation ralentira-t-elle la transition écologique que beaucoup considèrent, par ailleurs, comme indispensable pour assurer l’avenir de nos sociétés ? Une crise qui nous amène à réfléchir sur ce que doit être une transition. Camp contre camp Après des années d’image positive, l’écologie est [...]

By | mars 18th, 2024|Actualité, Mes chroniques du Monde, Travail|Commentaires fermés sur Toute transition doit être vue comme un bien commun

Les jeunes et l’entreprise désenchantée (La sociétalisation, épisode 7)

Que faire avec les jeunes ? Les transformations des mentalités à l’égard de l’activité professionnelle, qu’elles se traduisent par un désengagement, une indifférence à l’égard du projet à long terme des entreprises ou un manque remarquable d’affectio societatis, sont souvent présentées comme une caractéristique des nouveaux entrants sur le marché de l’emploi, ces « jeunes » qu’il faut [...]

By | février 9th, 2024|Actualité, Mes chroniques du Monde, Travail|Commentaires fermés sur Les jeunes et l’entreprise désenchantée (La sociétalisation, épisode 7)

C’est toujours Noël à Wall Street ?

Si le temps de Noël est celui des « belles histoires » édifiantes, le monde des affaires a les siennes qui peuvent l’être d’une autre manière. Par exemple celle de WeWork. L’éclat du succès L’entreprise est fondée en 2010 par Adam Neumann et Miguel McKelvey qui anticipent un bouleversement radical de l’organisation du travail : le coworking. Ils [...]

By | décembre 22nd, 2023|Actualité, Gouvernance, Mes chroniques du Monde|Commentaires fermés sur C’est toujours Noël à Wall Street ?

Entre « financiarisation » et « sociétalisation »  : espérances et pathologies du capitalisme contemporain…

Si, selon le philosophe et homme politique italien Antonio Gramsci (1891-1937), une crise organique consiste dans le fait que « le vieux monde meurt, et le nouveau monde ne peut pas encore naître», alors le capitalisme traverse bel et bien depuis le début des années 2010 une nouvelle crise organique. Elle se ressent par une fermentation confuse, où [...]

By | septembre 11th, 2023|Actualité, Gouvernance, Mes chroniques du Monde, Travail|Commentaires fermés sur Entre « financiarisation » et « sociétalisation »  : espérances et pathologies du capitalisme contemporain…

Non, Adam Smith n’a pas inventé la « main invisible »

Un lieu commun de la pensée managériale oppose les tenants du réalisme économique aux utopistes et aux rêveurs. Tandis que ces derniers sont supposés ignorer ou ne comprendre qu’à moitié les « lois de l’économie », les réalistes les connaissent et savent que l’on ne peut pas y déroger sans périls. Lire vraiment Smith Le malheur du [...]

By | juillet 10th, 2023|Actualité, Mes chroniques du Monde, Non classé|Commentaires fermés sur Non, Adam Smith n’a pas inventé la « main invisible »

Subsidiarité et travail bien fait : quel rapport ?

Dans une précédente chronique sur la subsidiarité, j’écrivais que « la première condition pour réussir une organisation subsidiaire c’est que le goût du « travail bien fait » doit animer les collaborateurs à toutes les strates hiérarchiques d’une confédération entrepreneuriale. » Pourquoi ce lien entre subsidiarité et travail bien fait ? Toute entreprise se caractérise par sa culture du travail Ce qui construit [...]

By | juin 14th, 2023|Non classé|Commentaires fermés sur Subsidiarité et travail bien fait : quel rapport ?

Religion du progrès, salut par l’innovation 

Il nous faut innover… L’obligation d’innover est un des piliers de la mythologie économique contemporaine. Alors que les cultures traditionnelles s’en méfiaient et que Montaigne la considérait encore comme une vanité, l’innovation est glorifiée depuis la Révolution industrielle comme une démarche positive indispensable pour réaliser un progrès nécessairement vertueux. Ce dogme proclame que, quelle qu’elle [...]

By | juin 14th, 2023|Actualité, EMK, Mes chroniques du Monde|Commentaires fermés sur Religion du progrès, salut par l’innovation 

La subsidiarité, retour vers le futur (La sociétalisation, épisode 6)

Nouveau concept à la mode ? La notion de subsidiarité intéresse de plus en plus les dirigeants désirant libérer leurs organisations des lourdeurs bureaucratiques. Elle s’inscrit dans une tendance de l’innovation managériale qui comprend les entreprises libérées, l’halocratie ou une certaine forme de Lean Management. Elle a néanmoins sur ces concepts l’avantage de l’antériorité puisque la [...]

By | avril 28th, 2023|Actualité, Gouvernance, Mes chroniques du Monde|Commentaires fermés sur La subsidiarité, retour vers le futur (La sociétalisation, épisode 6)

Ce que révèlent les « raisons d’être » pompeuses (la sociétalisation épisode 5)

En modifiant l’article 1833 du Code civil, la loi Pacte de 2019 a consacré la distinction entre l’intérêt social de l’entreprise et celui de ses actionnaires. La jurisprudence l’avait établie depuis longtemps mais la loi a permis de franchir une étape symbolique dans la « sociétalisation » des entreprises, c’est-à-dire dans leur devoir d’adapter les offres aux [...]

By | mars 27th, 2023|Actualité, Gouvernance, Mes chroniques du Monde|Commentaires fermés sur Ce que révèlent les « raisons d’être » pompeuses (la sociétalisation épisode 5)