Pour la sortie de son nouvel ouvrage, l’Esprit malin du capitalisme, Pierre-Yves Gomez a répondu aux questions de Radio Notre-Dame.

 

 

Voici les thématiques abordées avec le timecode correspondant :

Le départ l’Esprit malin du capitalisme dans les années 1970 (1:10) ?

Qu’est-ce qui a causé la crise de 1929 (2:32) ?

Comment la France s’est-elle convertie à l’Esprit malin du capitalisme à partir du virage néo-libéral des années 1980 (4:37) ?

Les entreprises françaises le sont-elles encore (6:47) ?

En quoi les entreprises « françaises » mettent-elles en danger l’intérêt de la France (8:13 et 15:40) ?

Le capitalisme est national et non mondial (9:55)

Le « storytelling » comme technique financière dans les années 1990 (11:19)

Une concentration inédite du capitalisme : « des 200 familles aux 64 entreprises » (13:30)

Capitalisme français vs capitalisme allemand (14:57)

Bernard Arnault vs Trump (17:20)

Jean-Marie Messier, symbole de l’illusion française d’un capitalisme mondialisé (19:38)

Qu’est-ce que la spéculation (vs accumulation) (29:00) ?

L’intelligence artificielle est un relai de croyance (à défaut de croissance) (32:58)

L’être humain comme ultime relai de croyance (34:30)

Les mentalités changent car la société change (35:56)

Pourquoi l’idée de communauté traditionnelle est aujourd’hui inaudible (38:36)

Aujourd’hui, les communautés sont émotionnelles : Notre-Dame de Paris, Johnny, Chirac… (40:05)

Les ambiguïtés de l’écologie (41:45)

La vraie vie (45:44)